Entretien et revente des véhicules électriques : le guide complet

5 min de lecture

Vous avez choisi un véhicule électrique pour votre activité de VTC et vous souhaitez savoir comment l’entretenir ? Ou vous pensez à en acquérir un, mais vous hésitez encore ? Acheter une voiture électrique est un choix engageant qui nécessite de se projeter. En se projetant, on se rend très vite compte que les voitures électriques sont moins coûteuses à l’usage. Elles coûtent aussi beaucoup moins cher en entretien et réparations. De plus, elles sont de plus en demandées sur le marché des véhicules d’occasion ce qui en fait une bonne affaire pour la revente. Regardons ensemble comment entretenir sa voiture électrique et comment maximiser sa valeur de revente après l’avoir utilisée pour son activité de VTC.

L’entretien des voitures électriques  


Commençons par les bases : la composition et le fonctionnement des voitures électriques. Tout d’abord, un véhicule électrique se caractérise par l’absence de moteur à combustion ce qui se traduit par une technologie différente. 


Les voitures électriques sont composées de beaucoup moins de pièces 


Si un véhicule thermique en possède environ 500, il faut en compter une quarantaine pour les voitures électriques, soit environ 10 fois moins. 


Pourquoi ? Car les voitures électriques n’ont pas le même fonctionnement que leur équivalent thermique. Par exemple, vous n’avez pas d’embrayage, de boîte de vitesse, embrayage, carburateur, de pistons et bien d’autres éléments dans votre voiture électrique.  


Concrètement, cela signifie qu’il y a beaucoup moins de pièces à entretenir et à changer. Cette spécificité se traduit par des coûts d’entretien beaucoup plus faibles. Lorsqu’on connaît le kilométrage effectué et ainsi le budget dédié aux VTC pour l’entretien de leur véhicule, on peut mieux comprendre pourquoi les véhicules électriques sont plébiscités par les chauffeurs VTC pour leur activité. 


Les spécificités de la voiture électrique 


Ce n’est pas parce qu’il y a beaucoup moins de pièces qu’il n’y a aucun point à entretenir.  


Si le moteur n’est pas le même que celui d’un thermique, certains “consommables” restent les mêmes : plaquettes de freins, essuis glaces, pneumatiques, suspensions et autres composants d’usure du véhicule.   


Vous vous en doutez ; Une voiture électrique a aussi certaines spécificités d’entretien qui n’existent pas pour les modèles thermiques :  


  • La batterie : c’est le coeur de votre voiture électrique et son entretien est crucial notamment pour la valeur résiduelle de la voiture 
  • Le moteur électrique : généralement à courant continu il est réputé pour être plus solide et nécessite un entretien spécifique. 


 ⚠️ Pour rappel, les constructeurs de voitures électriques sont tellement confiants concernant leurs batteries qu’elles restent sous garantie parfois jusqu’à 10 ans ou 200 000 kms.   


Quel garage choisir lorsqu’on a un véhicule électrique ? 


Afin d’éviter les surprises, il faut s’orienter vers des garages spécialisés en voitures électriques.

Depuis Juillet 2011, les travailleurs sont tenus d’être formés à l’entretien d’engins électriques (dont font partie les voitures électriques). C’est ce qu’on appelle l’habilitation électrique ou la “norme UTE C18-550” dans le cas des véhicules électriques.  


Il est possible de faire l’entretien auprès de son concessionnaire ou sinon auprès des garagistes spécialisés qui ont souvent une équipe dédiée aux voitures électriques. 


⚠️ Attention, mieux vaut éviter les petits garages indépendants lorsqu’on souhaite faire la révision de sa voiture électrique. Ou sinon, n’hésitez pas à appeler le garage en amont afin d’avoir des tarifs transparents. 


La deuxième question qu’on peut se poser après avoir étudié l’entretien des voitures électriques, c’est leur valeur résiduelle. Combien peut me rapporter ma voiture une fois que j’ai décidé de changer de modèle ?  


Quel sera le prix de revente du véhicule ? 


Nous ne vous apprenons rien : mieux vous entretenez votre véhicule, plus grande sera sa valeur de revente. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle un véhicule a de la valeur ou non. 


Le cadre réglementaire évolue en faveur des véhicules peu polluants   


Les véhicules polluants sont chassés dans les villes et de plus en plus taxés par le gouvernement. Si vous avez une voiture électrique à revendre, c’est une très bonne nouvelle.  


Pourquoi ? Car plus les modèles thermiques seront taxés, plus les automobilistes vont s’orienter vers des modèles plus propres. Les véhicules électriques neufs seront toujours trop chers pour certains foyers et c’est là où le marché du véhicule d’occasion pourra exploser avec des valeurs résiduelles très avantageuses pour les vendeurs. 


La batterie dure plus longtemps que prévu 


Là aussi, bonne nouvelle. Les batteries des véhicules électriques sont encore plus performantes que prévu. Par exemple,c’est le cas pour la batterie du constructeur Nissan dont l'espérance de vie atteint 22 ans. Ce sont des données basées sur plus de 400 000 Leaf vendues dans le monde. C’est une très bonne indications pour les consommateurs qui vont pouvoir revendre leur véhicule à un prix plus élevé que prévu. En effet, la batterie étant la composante principale d’une voiture électrique, si celle-ci est plus solide que prévu, cela va d’autant plus augmenter sa valeur résiduelle.  


Maximiser son prix de revente : nos conseils  


Vous avez aussi un rôle à jouer pour maximiser la valeur résiduelle de votre véhicule électrique lors de sa revente.  


  • Utiliser le mode “Eco” dès que possible : conduire en mode économique vous aide à préserver votre voiture 
  • Ne pas garer sa voiture au soleil sous de fortes températures dehors : les voitures électriques n’aiment pas la canicule. Il faudra faire attention à votre voiture électrique lors des épisodes de forte chaleur. 
  • Privilégier un intermédiaire de confiance ; Les voitures électriques sont encore neuves sur le marché. Un intermédiaire peut rassurer les prochains acheteurs.


L’avis Kapten 🇰 Choisir un véhicule électrique pour son activité de VTC peut sembler coûteux mais avec les économies réalisées en carburant, entretien et étant donné la forte cote de ces véhicules sur le marché d’occasion, c’est une très bonne affaire.  N’hésitez pas à calculer le coût de possession de votre véhicule avant de faire votre achat. Après tout votre voiture est votre outil de travail et son choix a un impact conséquent sur votre revenu et votre salaire.

Ne ratez rien de notre actu

Tous les articles
Tous les articles